Comment payer moins cher sa formation hygiène alimentaire ?

hygiène alimentaire

Publié le : 11 février 20235 mins de lecture

Les gérants des restaurants proposant des boissons et des repas au public sont dans l’obligation de suivre une formation hygiène alimentaire ou HACCP. Le but est de garantir la sécurité alimentaire des consommateurs et d’éviter les intoxications alimentaires. Il faut cependant prévoir un budget non négligeable. Que faire pour payer moins cher sa formation ?

Financer la formation via son CPF ou les aides de Pôle Emploi

Ceux qui ont des difficultés à trouver un emploi peuvent bénéficier d’une aide de la part de Pôle Emploi pour financer une formation hygiène alimentaire : l’AIF ou aide individuelle à la formation. Tous les frais seront alors pris en charge si vous êtes demandeurs d’emploi désirant faire carrière dans la restauration ou la production agroalimentaire. Il faut cependant avoir un diplôme CAP, BEP ou équivalent ou justifier d’une première expérience professionnelle d’au moins un an. Par ailleurs, à l’issue de la formation, le centre doit délivrer un titre ou un certificat reconnu par le Répertoire national des certifications professionnelles ou RNCP.

Vous pouvez aussi utiliser votre Compte Personnel de Formation ou CPF pour financer une partie ou même l’intégralité de vos frais de formation professionnelle continue. Il est par exemple possible de mobiliser votre CPF pour un bilan de compétences et une formation hygiène alimentaire. Tous les ans, le compte est crédité de 500 euros dès le début carrière professionnelle jusqu’au moment du départ à la retraite, à hauteur de 5 000 euros. Pour connaitre la liste des organismes agréés, il est conseillé de vous rendre sur le site officiel.

Profiter des différentes aides en vigueur

Les opérateurs de compétences, plus connus sous le sigle OPCO, ont remplacé les OPCA. Ils ont pour vocation de financer toute une variété de formations, y compris la formation professionnelle continue en hygiène alimentaire. Il faut néanmoins contacter l’opérateur compétent dans sa branche professionnelle. Par exemple, pour les entreprises dans le secteur de l’agriculture, l’industrie alimentaire et la pêche, il faut s’adresser à l’OCAPIAT.

En revanche, pour les sociétés axant leur service dans les travaux temporaires, de nettoyage, de sécurité, de l’hôtellerie et de la restauration, elles devront contacter l’AKTO. Le PCO EP quant à lui cible les entreprises de proximité telles que les commerces agréés ratp. Le montant accordé par l’OPCO peut varier selon le statut du stagiaire. Dans la plupart du temps, il faut avancer les dépenses. On tient à noter que grâce au projet de transition professionnelle (ex congé individuel de formation), le salarié peut suivre une formation pendant les heures de travail sous l’accord de l’employeur. Pendant toute la durée du cursus, il sera rémunéré.

D’autres aides à la formation existent également comme l’AFPR ou Action de Formation Préalable au Recrutement, la POE ou Préparation Opérationnelle à l’Emploi, le dispositif TranCo, le PDC ou Plan de Développement des Compétences et le dispositif Pro-A. Il est donc conseillé de vous renseigner auprès des organismes compétents pour accéder à la liste des aides disponibles et connaitre votre éligibilité.

Se tourner vers d’autres solutions pour payer moins cher sa formation

Pour les travailleurs indépendants, ils peuvent se tourner vers les Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux ou FIFPL. En revanche, les dirigeants d’entreprise devront contacter le fonds d’assurance formation du commerce, de l’industrie et des services pour vérifier leur éligibilité.

En outre, les formations en ligne sont souvent plus abordables. En intégrant un e-learning, vous pouvez économiser faire des économies assez conséquentes. En plus de cela, les cours ne risquent pas de perturber votre emploi du temps. Vous pouvez en même temps gagner du temps et de l’argent. Dans tous les cas, prenez la peine de faire une comparaison pour trouver le meilleur organisme de formation.

Plan du site